Effets avec les verres BEADMAKING 104®

Effet d’échauffement

  • Les verres d’échauffement peuvent réagir très différemment selon la température de travail/de façonnage et le réglage de la flamme ; ainsi de nombreux jeux de couleurs sont possibles
  • Très performants en référence aux nuances et variations de couleurs
  • Grâce à un réchauffement lent et prudent avec la flamme ainsi qu’au maintien court de cette température de travail, on obtient une surface du verre brillante presque réfléchissante.
  • En alternant entre la flamme brûlante de couleur légèrement rouge braise et une flamme plus froide les nuances et l’intensité des couleurs  se développent souvent de façon chrono thermique. Des jeux de couleurs fascinants apparaissent selon la durée et l’intensité de la température.

Méthodes pour obtenir les effets d’échauffement et d’étirage

  • Travail avec une flamme neutre
  • Utilisation des nuances de couleur par l’échauffement
  • Travail avec flamme d’étirage pratiquement sans oxygène
  • Travail avec flamme d’étirage réduite

Les effets peuvent être obtenus en traitant le verre brûlant avec une flamme d’étirage réduite :

Effets réduits

Le verre est d’abord chauffé à l’aide d’une flamme neutre jusqu'à la température de travail/de façonnage, ensuite il existe deux façons de procéder.

a)

Alternance de la flamme neutre à une flamme d’étirage, pratiquement sans oxygène
>>> Effet métallique possible sur la surface du verre

b)

Alternance de la flamme neutre à une flamme d’étirage faible avec plus d’oxygène que pour a)
>>> Effet métallique plus ou moins marqué ou inexistant, tendance de la couleur souvent vers une teinte plus foncée, parfois apparition possible de jeux de couleurs irisés

Effet Download

<<< Informations techniques